Christine Muller Peintre


Le grand sommeil

LA TRACE

Lorsque le pinceau déserte définitivement la toile

Les seules questions que je me pose sont toujours les mêmes...

Suis-je bien sûre d’avoir ressenti chaque instant...

De n’avoir ni fui, ni renoncé...

Suis-je bien sûre enfin, que tout ce que profondément je suis,

Se trouve gravé là quelque part, entre la ligne et la couleur...

Enfin, je regarde ma toile et apprécie l'histoire

Parfois même, je m'attache aux personnages...

2012